jump to navigation

L’habitat marin, entre conservation et exploitation lundi, 20 avril, 2009

Posted by geotrouvetout in Divers, Evénements, Marin, SIG.
Tags: , , ,
add a comment

L’habitat marin représente un enjeu essentiel, d’un point de vue écologique (biodiversité, …)  et économique (pèche, tourisme, …)

La France est aux premières loges sur le sujet : elle possède l’un des plus vastes domaines maritimes (pas loin de 10 millions de km2), avec une très grande variété de situations.

Le colloque CARHAMB’AR , qui a réuni 200 personnes à Brest sur le sujet, a été l’occasion de faire le point sur la caractérisation et l’étude de ces habitats marins.

De nombreuses contributions scientifiques sur les techniques de mesure ( Sonar, Télédétection, Lidar, …) , mais aussi une grande place aux questions essentielles de typologie à l’échelle Européenne ( EUNIS  ), ainsi qu’une présence forte de « décideurs ».  

Toute la chaine des intervenants sur la question de l’habitat marin était donc représentée, ce qui a permis de sortir des discours convenus sur le choix cornélien entre conservation et d’exploitation, et de proposer des pistes concrètes pour trouver un équilibre entre ces deux impératifs.

P.S 1 : 2008, année internationale des récifs coralliens , nous a ainsi rappelé des chiffres inquiétants : 30 % des récifs coralliens ont déjà disparu, chiffre qui atteindra 50 % d’ici 20 ans.

P.S 2 : Encore une semaine pour les Parisiens qui voudraient découvrir l’exposition 100% Océan – Du rivage aux abysses

P.S 3 : Notre coup de cœur à CARHAMB’AR : une belle étude sur la cartographie des algues marines en Normandie  , à partir de données hyperspectrales aéroportées traitées avec ENVI.

Images Hyperspectrales- Normandie - CEVA/EDF/Agence de l'Eau/ACTIMAR

Images Hyperspectrales- Normandie - CEVA/EDF/Agence de l'Eau/ACTIMAR

ENVI-ArcGIS, une solution d’entreprise lundi, 9 mars, 2009

Posted by geotrouvetout in Divers, Evénements, Satellites, SIG.
Tags: , , , ,
comments closed

ENVI-ArcGIS, l’imagerie déployée dans votre organisation

Depuis plusieurs articles, nous insistons sur l’importance croissante de l’image pour obtenir de nouvelles couches d’information géographique. Au delà d’une simple utilisation qualitative (fond de carte, …), le traitement d’image permet d’extraire une information quantitative permettant d’enrichir vos bases de données.

Pour simplifier et optimiser l’utilisation de l’imagerie, ENVI propose des passerelles avec ArcGIS. Celles-ci intègrent, dans un environnement commun autour de la Geodatabase d’ESRI, le traitement d’image et l’analyse SIG.

envi_esri1

L’interopérabilité entre ENVI et ArcGIS  permet également de déployer des solutions intégrant de l’imagerie et des traitements SIG dans un environnement web.

envi_esri_21

Une démonstration sur la publication d’un service d’imagerie sur ArcGIS server consommé ensuite par ENVI illustre bien cette possibilité.

Pour plus de détails, nous vous invitons à notre atelier traitement d’image sur les forums SIG 2009 d’ESRI (inscrivez-vous gratuitement dés maintenant)

ENVI au SIG 2008 : Observation de la Terre sous orbite SIG lundi, 6 octobre, 2008

Posted by geotrouvetout in Evénements, SIG.
Tags: , ,
add a comment

Le SIG 2008 des 1er et 2 octobre restera un événement marquant.

Pour ESRI France certainement qui a fêté ici ses 20 ans avec un succès et un auditoire à la hauteur de leurs espérances.

Pour tous les participants, qui ont vu ce qu’apporte déjà le « SIG en action », mais aussi ce que sera le SIG de demain avec des solutions comme « ArcGIS Server ».

Pour ENVI et ITT VIS enfin.

Le partenariat ESRI / ITT VIS, voulu pour que la communauté SIG  exploite l’intérêt de l’image géo-spatiale, a souvent été évoqué. Des actions très concrètes, comme les Forums SIG en métropole, ont ainsi été menées pour diffuser ce message sur l’interopérabilité SIG/Image avec ArcGIS/ENVI.

Cerise sur le gâteau, le SIG 2008 a vu ces actions porter leurs fruits, avec la très belle audience rencontrée  par différentes activités sur place :

 

                    

Session «Télédétection» : Présentation d’ études et projets concrets       

 Atelier Technique ENVI : Formation aux méthodes d’analyse spectrale et objet  

Espace ENVI :  pour ceux qui voulaient en savoir encore plus sur nous et nos solutions!   

 

Alors, merci à tous, et merci à ESRI France pour la qualité d’un partenariat qui, d’action en action, ne fait que se renforcer.

                                

ENVI Feature Extraction : premiers pas, premiers succès mardi, 16 septembre, 2008

Posted by geotrouvetout in Méthodes, Programmation, SIG.
Tags: , , , , ,
1 comment so far

Un an, déjà !, depuis le lancement de ENVI Feature Extraction ( ENVI Fx pour les amis ), notre outil dédié à l’analyse des images avec une approche objet ( elle prend en compte l’information spatiale et spectrale ) !

Chaine de traitement ENVI Feature Extraction

Chaine de traitements ENVI Feature Extraction

Une année, ce n’est rien dans la vie d’un logiciel, mais ENVI Fx fait exception.

Parmi nos solutions, c’est celle qui a connu le plus fort démarrage au niveau mondial.

Preuve que la demande est là, preuve aussi que nos choix d’implémentation furent judicieux :

  • développement d’une nouvelle méthode de segmentation, performante et reproductible
  • conception d’une interface intuitive, pour comprendre tout de suite l’influence des différents paramètres et les modifier à volonté.

La nouvelle version, déjà !, d’ENVI Fx est disponible depuis cet Eté (voir démonstration et tutoriels). Les premiers retours de nos utilisateurs ont été déterminants pour définir les priorités retenues :

  • export de la segmentation, directement en couche vecteur. C’est dire l’intérêt rencontré par cette première phase de notre workflow
  • accès en mode batch / programmation des fonctionnalités de ENVI Fx pour automatiser la chaine de traitements
  • post-traitements des classifications/couches vecteurs pour nettoyer les éventuels artefacts

Tout ce qu’il faut donc pour extraire différents niveaux d’information de vos images, même en production …

Interopérabilité ENVI / ArcGIS: une chaîne de traitements complète mercredi, 7 mai, 2008

Posted by geotrouvetout in SIG.
Tags: , , , , , ,
1 comment so far

ENVI renforce encore sa position d’expert image pour le monde des SIG (cliquez ici pour en savoir plus) en proposant plusieurs passerelles vers les solutions ArcGIS. L’objectif étant d’offrir aux utilisateurs respectifs une chaîne de traitements complète et de leur permettre de pleinement bénéficier des deux environnements de manière intégrée.

Workflow ENVI - ArcGIS

Voici donc concrètement ce qu’un utilisateur ENVI peut désormais faire:

  • Lire et importer des données (vecteur et image) provenant de la Géodatabase d’ArcGIS
  • Ecrire des données (vecteur et image) dans la Géodatabase d’ArcGIS. Ces données sont ainsi directement accessibles depuis l’environnement ArcGIS
  • Envoyer vers ArcMap des données ENVI pour finaliser sa chaîne de traitements (création de rapport, mise en page, génération de produits cartographiques, etc.)

Enfin, côté ArcGIS, une extension ENVI pour le support du format NITF existe et permet aux analystes d’imagerie géospatiale d’accéder et de produire des données NITF dans les environnements ArcGIS Desktop et ArcGIS Server.

L’exemple ci-dessous illustre une chaîne de traitements complète réalisée à partir de quelques-unes de ces possibilités. Pour visualiser cet exemple en détail et en animation, cliquez ici.

1. Détection de changement réalisée à l’aide de l’assistant semi-automatique « SPEAR – Change Detection » d’ENVI sur deux images QuickBird (côte indonésienne avant et après le tsunami de 2004). Avec la méthode utilisée, les changements détectés sont mis en évidence dans une image en niveaux de gris (plus le changement est important, plus la valeur du pixel est forte et tend vers le blanc)

2. Extraction et vectorisation automatique des zones les plus dévastées à l’aide de l’outil Feature Extraction sur l’image de détection de changement précédemment obtenue


3. Export du résultat vers la Géodatabase pour des traitements ultérieurs

4. Une autre option possible: envoi du résultat sous ArcMap pour une mise en page cartographique