jump to navigation

Traitements semi-automatiques : du sur mesure avec les SPEAR Tools d’ENVI vendredi, 7 novembre, 2008

Posted by geotrouvetout in Divers, Méthodes, Programmation.
Tags: , ,
add a comment

Détection de changement, Mise en évidence des Lignes de communication (routes, rivières, …), Création de cartes d’occupation du sol, … 

Ce ne sont que certains des thèmes pour lesquels les SPEAR Tools d’ENVI – 10 à ce jour – sont utilisés en mode opérationnel par des Analystes en Imagerie, sans expertise importante en Traitements.

Ces SPEAR enchainent de manière semi-automatique toutes les étapes pour procéder à ces analyses, de manière suffisamment souples pour ajuster des paramètres quand nécessaire, faire des allers et retours dans la chaine pour des tests, et suffisamment « guidée » pour que le processus soit naturel.

La conception de ces SPEAR a été définie dès le début en y impliquant des utilisateurs finaux, pour être le plus proche possible des besoins et avoir la prise en main la plus simple.

Comme ils ont été entièrement réalisés avec ENVI et ses possibilités d’extension, libre à vous maintenant de les utiliser tels quels – vous les trouverez sous le menu ENVI -> Spectral -> SPEAR Tools – , ou bien de vous lancer et créer vous-même vos propres chaines sur le même schéma.

Le plus difficile avec les SPEAR Tools ? Peut-être bien de se rappeler de l’origine de ce nom : « Spectral Processing Exploitation and Analysis Resource »  🙂

         SPEAR Tool d'ENVI - Les etapes de TERCAT

                                         

Exemple des étapes du Workflow à suivre pour le SPEAR Tool « TERCAT » ( Terrain Categorization ) pour l’occupation du sol

Publicités

Traitements Images avec IDL : pour un langage clair, simple et efficace. mercredi, 5 novembre, 2008

Posted by geotrouvetout in Méthodes, Programmation.
Tags: , , ,
add a comment

L’explosion de l’offre en images satellite, la multiplication des domaines d’utilisation, créent une demande de plus en plus exigeante en traitement d’images géo-spatiales.          

Pour la réalisation de  traitements interactifs, semi-automatiques ou automatiques, le tandem ENVI & IDL procure des avantages qui n’ont pas d’équivalent, en termes de simplicité de mise en œuvre et de productivité.

IDL permet en effet de créer et d’intégrer facilement de nouveaux traitements dans ENVI, mais aussi de les présenter de façon interactive pour l’approche semi-automatique,  ou en « mode batch » pour l’approche automatique.

La notion « d’Environnement de Développement » IDL est ici importante, car c’est elle qui permet de regrouper dans un ensemble cohérent ces différentes facettes.

La dernière version d’IDL ( IDL 7.0 ) apporte une nouvelle contribution remarquable sur cet Environnement pour simplifier encore la prise en main de ces possibilités.

 Construit sur une plate-forme Eclipse, ce « IDL WorkBench » est un véritable « espace de travail » enrichi en assistants tels que :

  •  complétion de code pour retrouver facilement la bonne syntaxe
  •  gestionnaire de taches pour planifier la construction de son traitement
  •  un «Profiler» graphique pour détecter les étapes à optimiser
  •  des «modèles» pour réutiliser des structures de code

En un mot, ce « IDL WorkBench » introduit une approche vraiment professionnelle dans la réalisation de codes, y compris pour des « non-experts » en développement.

Vous vous reconnaissez dans ce profil ?

Environnement de Developpement IDL 7.0

Environnement de Developpement IDL 7.0

ENVI Feature Extraction : premiers pas, premiers succès mardi, 16 septembre, 2008

Posted by geotrouvetout in Méthodes, Programmation, SIG.
Tags: , , , , ,
1 comment so far

Un an, déjà !, depuis le lancement de ENVI Feature Extraction ( ENVI Fx pour les amis ), notre outil dédié à l’analyse des images avec une approche objet ( elle prend en compte l’information spatiale et spectrale ) !

Chaine de traitement ENVI Feature Extraction

Chaine de traitements ENVI Feature Extraction

Une année, ce n’est rien dans la vie d’un logiciel, mais ENVI Fx fait exception.

Parmi nos solutions, c’est celle qui a connu le plus fort démarrage au niveau mondial.

Preuve que la demande est là, preuve aussi que nos choix d’implémentation furent judicieux :

  • développement d’une nouvelle méthode de segmentation, performante et reproductible
  • conception d’une interface intuitive, pour comprendre tout de suite l’influence des différents paramètres et les modifier à volonté.

La nouvelle version, déjà !, d’ENVI Fx est disponible depuis cet Eté (voir démonstration et tutoriels). Les premiers retours de nos utilisateurs ont été déterminants pour définir les priorités retenues :

  • export de la segmentation, directement en couche vecteur. C’est dire l’intérêt rencontré par cette première phase de notre workflow
  • accès en mode batch / programmation des fonctionnalités de ENVI Fx pour automatiser la chaine de traitements
  • post-traitements des classifications/couches vecteurs pour nettoyer les éventuels artefacts

Tout ce qu’il faut donc pour extraire différents niveaux d’information de vos images, même en production …

ENVI…c’est aussi une librairie de routines de traitements ! vendredi, 18 janvier, 2008

Posted by geotrouvetout in Programmation.
Tags: , , , , , ,
add a comment

ENVI 4.4Vous connaissez tous ENVI, en tant que plateforme de traitements d’images d’observation de la terre (déjà fort complète), mais savez-vous qu’il existe aussi de nombreuses façons de personnaliser ENVI et de l’adapter à vos besoins?

Il faut bien comprendre avant toute chose qu’ENVI est une application développée à partir d’IDL, un langage simple et rapide – oui c’est possible . IDL 7.0, Eclipse basedC’est donc à partir de ce langage que vous étendrez les possibilités d’ENVI. Mais, j’entends déjà certains dire « oui, mais moi je souhaiterais appeler depuis ENVI un nouveau traitement C++ », pas de soucis, IDL est un langage ouvert à tous les autres environnements, mais c’est une autre histoire !

ENVI, c’est donc une barre de menu à partir de laquelle vous appelez toutes les fonctionnalités de manière interactive (ouverture/affichage d’images, classification, ROIs, traitements spectraux, etc.).. Mais la plupart des traitements interactifs ENVI vous sont aussi accessibles sous forme de routines, c’est ce qu’on appelle la librairie ENVI. Vous pourrez donc créer de nouveaux traitements en y mêlant ces routines ENVI de haut niveau (par exemple, ENVI_CLASS_DOIT pour réaliser une classification supervisée ou automatique) et du code IDL pur.

Une des grandes forces d’ENVI est justement d’avoir été conçu dès le début pour réaliser de façon naturelle ce type d’extension, sans recourir à aucun assistant spécifique.

Maintenant que vous savez tout des « dessous » d’ENVI, voila les différentes façon d’étendre ses possibilités :

Band Math et Spectral Math: pour ajouter de nouveaux traitements spatiaux (avec Band Math) ou spectraux (avec Spectral Math) très rapidement. Il suffit de saisir à la volée l’expression mathématique de votre traitement ou d’appeler une fonction IDL précédemment écrite. Accès: menu Basic Tools->Band Math, menu BasicTools->Spectral Math.

    Les Fonctions Utilisateur: pour ajouter un nouveau menu dans l’interface d’ENVI et appeler votre propre traitement. Exemples:

    Le mode batch d’ENVI: pour developper et executer vos chaines de traitements de manière automatique, en exploitant les fonctions ENVI optimisees ( gestion du tuilage, mosaiques virtuelles, … ). Exemples:

    L’insertion de nouveaux readers: pour programmer ou intégrer vous-même à ENVI votre routine de lecture de données. Exemple:

    Vous retrouverez dans les trois tutoriaux suivants, des explications et exemples simples pour la mise en pratique:

    Les exemples précédents ont été tirés du Codebank ENVI http://www.ittvis.com/codebank/index.asp?list=bycategory&product=envi que vous pouvez parfaitement enrichir de vos propres contributions.
    Alors, laissez-vous prendre au jeu !