jump to navigation

SARscape® 4.0 pour ENVI®, cherchez la faille…au millimètre près ! vendredi, 21 mars, 2008

Posted by geotrouvetout in Méthodes, Radar, Thématique.
Tags: , , , ,
add a comment

Vous avez peut être lu notre article sur l’intérêt des images radar et de leur combinaison à d’autres données de télédétection, et appris ainsi l’existence de SARscape®, un logiciel dédié au traitement radar (ici).

La version 4.0 de SARscape® est sortie en tout début de cette année 2008. Elle intègre:

  • Le nouveau module « Persistent Scatterers (PS) » pour calculer des déplacements avec une précision millimétrique à partir d’une série multi temporelle d’images SAR.
  • Le support des données TerraSAR-X-1 et RADARSAT-2
  • Une nouvelle Aide en ligne
  • Un guide « SAR-Guidebook », de plus de 250 diapositives, qui vous décrira de façon théorique les techniques SAR, ainsi que la manière d’utiliser SARscape pour exploiter vos données radar.
  • Pour plus de détails…c’est ici!
Vitesse de déplacement des PS (LasVegas, subsidence due probablement à un pompage d’eau)Vitesse de déplacement des Réflecteurs Permanents (LasVegas, subsidence due probablement à un pompage d’eau).Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Le module Persistent Scatterers (PS) est sans conteste la nouveauté majeure de SARscape® 4.0.

Ce module emploie la technique des Réflecteurs Permanents (ou Permanent Scatterers PS), brevetée en 1999 par l’Ecole Polytechnique de Milan (POLIMI), basée sur l’identification et l’utilisation de pixels extrêmement stables (les PS), tant spatialement que temporellement, afin de détecter les mouvements du sol avec la précision du millimètre ; l’objectif final étant de connaître la vitesse de déformation de ces PS.

La technique PS offre de nombreux avantages par rapport à la technique DinSAR (Interférométrie Différentielle), en effet, les mesures PS sont plus précises, s’affranchissent de la contribution atmosphérique et peuvent surveiller une déformation du sol sur le long terme et quelque soit la ligne de base.
En revanche, l’interférométrie reste très largement utilisée, par exemple, pour calculer des Modèles Numériques de Terrain ou encore des cartes de déformation avec une précision centimétrique.

Une seule interface pour ce module Persistent Scatterers (PS)
Une seule interface pour ce module Persistent Scatterers (PS)

Les applications de cette technique PS sont vastes, citons:

  • Détection de zones d’affaissement ou d’ascendance (phénomènes dus aux pompages d’eau, à l’extraction de gaz, etc.)
  • Détection de glissements de terrain ou de zones instables
  • Suivi de zones volcaniques
  • Aide à la décision pour la construction de nouvelles infrastructures (routes, bâtiments, etc.)
  • Détermination des responsabilités suite à la construction d’un métro, d’un tunnel, etc. (intérêt des compagnies d’assurance)
  • Stabilité de bâtiments et/ou de monuments
  • ..

Pour utiliser ce nouveau module, vous devrez disposer d’au moins 15 à 20 images SAR acquises par les satellites ERS (ERS-1 ou ERS-2) ou ENVISAT-ASAR (en mode stritmap). Et afin d’en exploiter au mieux ses possibilités, nous vous conseillons vivement de disposer d’une machine d’au moins 1Go RAM, et d’ajouter, au module Persistent Scatterers (PS), les modules Basic et Interferometry (Le Module PS est en effet autonome).

Publicités